©
M' TINE

monsieur Amélie productions

(ex Machine à Pestacles)

N° SIRET  : 483 677 944 00025
Code APE  : 9001 Z
(923A)
la.map@sfr.fr

Mairie de BRAM
Rue du Chanoine Andrieu
11150 BRAM
06 09 66 60 35



 

 


FESTIVAL CHANSON

du ven 19 mars au sam 27 mars 2010

THÉÂTRE NA LOBA - PENNAUTIER (11)


Mairie Pennautier (11) Espace Culturel Leclerc Carcassonne Espace music Carcassonne Sacem et ça pousse... RESERVEZ VOTRE CHAMBRE EN CLIQUANT ICI !

*********

 

 




******

Pass Festival (nominatif), 6 concerts
 
46 Euros



******

 

 

 

* Vendredi 19 mars 21h00 : Soirée (IM)PERTINENTE
Plateau 3 artistes :

 

Michèle MÜHLEMANN :

Michèle Mühlemann  / chant, guitare
Thierry Roques  / Accordéon

Elle nous avait déjà habitués aux fausses contradictions ou aux contradictions tout court lors de son précédent spectacle « Amourdeuse ». Rien d'étonnant à ce que le titre de son nouveau spectacle « LES PIRES ESPOIRS » reprenne son amour de l'antagonisme. Sous l'angle du paradoxe, et sur fond de dérision et d'humour, la chanteuse développe ainsi les problématiques qui traversent tout homme, l'Amour, la Mort, et plus particulièrement le Temps qui passe.
Elle avoue en riant que le pire serait peut-être finalement que les choses marchent, affirme que tout espoir n'est pas vain, aborde le sujet de la mort en s'amusant sur un refrain en « Pouet Poudouk » ou en magnifiant la fin d'un petit glaçon qui voulait fondre dans la bouche d'une fille, imagine que la vie est plus large que longue, et pourquoi pas, propose d'inventer un comptage différent qui marque le temps qui défile, en battements de cœur, en respirations, en hommes rencontrés....

 


Frédéric FROMET :

Frédéric Fromet  / chant, guitares

Frédéric est chanteur vache... par dépit !

Gueule d'ancien adolescent pas grandi pas vieilli, sourire d'ange déchu mais pas encore déçu, allure gênée de freluquet timide et voix fluette, on se dit qu'il va être bien gentil, ce garçon.
Après, il ouvre la bouche, s'en prend au bon dieu sans concessions, aux dérives de ce monde de cochons et à nos travers de porcs, sans manquer de s'égratigner bien profond au passage.
On croit rire du voisin avec lui sans danger et on en prend une en pleine gueule au moment où on s'y attend le moins. Petit con. En même temps c'est toujours bien visé, bien vache mais bien placé, et toujours avec le sourire et l'air innocent du premier communiant. De quoi énerver…

Alors c'est quoi Frédéric Fromet ? Un Didier Super déguisé en fils de famille, un Delerm trash défroqué ou une Anaïs sans éclats de voix ? En fait, c'est tout et son contraire, un ovni unique et hilarant, en tout cas toujours dérangeant.

 

Nicolas BACCHUS :


Photo P.Matsas

Nicolas Bacchus  / chant, guitares

La bombe textuelle est de retour à Pennautier... 8 ans ont passé...déjà !

Le trublion libertin de la "chanson qui touche les bords" revient donc, toujours gay, politiquement incorrect, tendre et cassant. De plus en plus et de mieux en mieux entouré musicalement (Juliette, Debout Sur Le Zinc, Eric Toulis, Les Pistons Flingueurs sont sur le 3ème album), il continue à caresser pour mieux surprendre d'un coup de griffe, à provoquer pour mieux attendrir, avec des chansons qui s'avalent comme de la confiture alors que c'est du vinaigre que l'on boit.

Un personnage complet, acide ou poignant, qui parle de cul avec sa tête, dégomme plus vite que son ombre et ne s'épargne pas, fils illégitime de Caliméro et d'un pit-bull.

Le chaud et le froid sont toujours là, pour le tiède, il faudra attendre longtemps...

 

Chanson
Tarifs : 14 / 12 Euros



************************************




 

* Samedi 20 mars 21h00 : Benoît DORÉMUS


Photo Geoffrey de Boismenu


Chanson
Tarifs : 14 / 12 Euros

Benoît Dorémus / chant, guitares
Patrick Pacheco / guitares

"C’est un truc dingue, une France info de première importance. J’ai repéré une mauvaise herbe de Paname qui a réussi à pousser entre deux pavés… J’ai arraché la pousse qui résistait apparemment vachement bien. La mouture a pris soudainement et donné une sorte de moineau blond, enfin presque, avec une envie de chanter qui l’a tellement arraché à sa vie que je me suis dit celui-là, petit piaf joli plaira aux filles et sera en lettres rouges à l’Olympia. Plus vite que prévu. Nom d’artiste : Benoît Dorémus. Benito pour les très intimes. Le problème est que le gamin chante un peu de la main gauche et qu’il écrit comme un poète enragé qui fait pleurer son stylo avec subtilité. Un rat des villes, un blanc-bec qui fait de la chanson parce que le rap est rarement blond...

Le chanteur est quand même sacrément « énervé et énervant ». Là je sais on va me le dire, le label est déjà pris, copyright déposé chez Renaud (son producteur, pour qui Benoît à écrit "rien à te mettre" ndlp) qui chante aussi faux et a inspiré tant de rimeurs à gages... Insolence et impatience sont bien les deux mamelles de la jeunesse qui broute dans le pré de la reconnaissance, cela donne des chansons qui rendent malade tellement elles sont belles, tellement elles sont grandes. D’innocence et de gravité. De réalisme et de transcendance.
Bénis soient les pro(créateurs) de la prose qui firent de Benito le maître chanteur d’une chanson qui va enfin guérir de ses faiblesses."

Didier VARROD
texte intégral sur www.benoitdoremus.com

 

1° partie / NICOBÉ :
(en remplacement de Aude HENNEVILLE initialement annoncée)

Nicobé /chant, piano

Le 13 février dernier, Nicobé se produisait sur les planches du théâtre Na Loba pour présenter son 2° album solo « AMBIDEXTRE ». La MAP vous offre une séance de rattrapage, en lui offrant cette première partie vacante... Son premier album, « le tour du propriétaire » nous invitait à être co-locataire de ses émotions, l'esprit de JP Nataf et d'Aldebert, en caution, précaution inutile...

Nous avons fait, depuis, l'état des lieux avec lui et récupéré la caution au passage, merci... et re-voilà Nicobé, avec "AMBIDEXTRE", plus déterminé, un rien mutin, toujours tendre et souriant,  entre "L'homme fort" et "L'homme fleur ", et pour le coup bien entouré :  Petit Vodo a co-réalisé l'album, et l'enregistrement a eu lieu chez Denis Barthe (batteur de Noir Désir)  dans le studio du groupe près de Bordeaux. Nicolas sera également en avril prochain à Astaffort pour les 31° Rencontres de Francis Cabrel. Quand je vous dis qu'il est bien entouré le garçon !
Soyons, nous aussi, unis à lui, comme les cinqs doigts de la main ! Tope là ?


************************************

 

 

* Dimanche 21 mars 17h : R.J. CAPDEVILA


Photo Pinkpixels

Chanson
Tarifs : Concert Gratuit

Raymond James Capdevila / chant, piano
Nicolas Sapède / batterie
Jérôme Baudoui / piano, claviers, accordéon
Patrick Saylor / Basses
Mathieu Espérou / saxophones, flûte
Kenny Serane /
guitares
Yves Saint Germain
 / son, régie

La musique fait son entrée dans la vie de Raymond James Capdevila dans les années soixante... Mais quand Sheila et Richard Anthony chantent, les oreilles de Raymond ne vrillent pas d'un pouce. Lui il écoute les vinyles des Beatles et des Animals qu'il ramène d'Angleterre où il passe la moitié de son enfance... A l'époque, il chante dans son groupe,"Les Stans", mais Raymond délaissera la voie musicale qui s'ouvre à lui pour se lancer dans une autre aventure, moins artistique, qui le conduira jusqu'en Australie pendant 15 ans.

Après une carrière internationale brillante d'entrepreneur globe-trotter, il revient aux sources, chez lui à Limoux... Et le voici donc 40 ans plus tard. L'ado vitaminé aux cheveux ébouriffés a laissé la place à un crooner, serein et sincère au visage de marin au long court ! Et c'est bien de voyage dont il est question dans son répertoire et ses rivages jazzy sont peuplés de ballades intimistes, émouvantes ou drôles...

Raymond sera accompagné de la fine fleur des musiciens: Mathieu Espèrou (René Coll) ou Jérôme Baudoui, pour n'en citer que quelques un !




************************************






 

* Mer 24 mars 14h30 : Alain SCHNEIDER

Alain à l'Olympia !
Photos Didier Pallagès

Chanson Jeune public
Tarifs : 8 Euros Tarif Unique
Durée : 1h environ
Tout public à partir de 3 ans



GRAND PRIX MINO TALENT ADAMI 2008
COUP DE COEUR CHORUS

Youpi, Alain Schneider nous invite DANS SA RUE, grouillante de mots qui croquent, des tubes qui détonnent, de mélodies contagieuses, le tout articulé par la mise en scène de Marinette Maignan. Très attaché à la qualité de la musique, car les oreilles des enfants ne sont pas moins sensibles que celles des grands, Alain Schneider s’est entouré de musiciens polyvalents qui donne vie et relief à son univers poétique ; c’est la magie des chansons d’Alain qui opère !

Alain nous invite DANS SA RUE, dis-je !
"Une rue bien barrée, ça oui ! Mais pas sans issue. Une rue piétonne qui détonne, et puis étonne, une artère avec du coeur, et des caillots de sens, des mélodies contagieuses et des arrangements d’orfèvre, une rue où les voyelles battent le pavé, « ni leçon ni larme », où l’on respire après les virgules, une rue où l’on se balade, sans but précis, pour les odeurs de marrons…
Une rue d’aujourd’hui, bien calée dans ses trottoirs, avec ses cavernes d’Ali Baba, de Moshé et de madame Django, ses coups de massue et ses caresses légères, où les voisins ne sont pas de faïence…

Alain Schneider fait son marché dans la rue. Marché de mots, d’images, de sons, de gestes qui s’empilent dans son cabas. Son cabas à chansons. C’est un curieux, un avide.
La rue est à tout le monde, mais tout le monde ne la voit pas."

Vincent ROCA
(Auteur, Chroniqueur au « Fou du Roi » -France INTER)




************************************

 

* Vendredi 26 mars 21h00 : ÉRIC TOULIS


Photos Didier Pallagès

Chanson
Tarifs : 14 / 12 Euros

Eric Toulis /chant, guitares, trompette
Brahim Haïouani /
contrebasse, choeurs


On pense à Brassens, à Boris Vian (pas seulement à cause de la trompette, ni de la renommée) et puis on oublie ! Le gars Toulis (mais pas tout lisse) nous embarque avec ses histoires d'ASSEDIC (son premier "hit radio" avec LES ESCROCS), de Dame-pipi gardienne de musée et amoureuse d'art, de Miss France, de Poules à bijoux...

Eric TOULIS fait très fort avec ce qui ressemble plus à véritable spectacle visuel comique qu'à un simple tour de chant. Acteur, chanteur, auteur, compositeur, excellent multi-instrumentiste, un faux air de Coluche dans la voix et dans le geste, ce jeune homme s'autorise à parler de tout et même d'amour… Esprit libre, homme généreux, il n'a aucun interdit, traite de tout, le ton caustique, avec des paroles franchement drôles et très originales. Un artiste irrésistible qui nous fera découvrir ici un spectacle tout nouveau, chaud comme un croissant doré ...

Truculent et euphorique, Eric Toulis est parisien, mais un parisien de province, proche et chaleureux !

 

1° partie / Marcel CAPELLE :


Marcel Capelle /chant, guitares

Il n'y a pas si longtemps que cela, Marcel, jeune premier dandy sensuel, agaçait les filles avec son groupe pop. Il choisit maintenant de défendre son répertoire plus intimiste, mais toujours aussi drôle avec une formation réduite. L'émotion n'y est que plus forte, la poésie rock plus présente.

On parle souvent de l'univers d'un artiste, pour parler de son répertoire, (c'est souvent pour masquer le vide spatial d'un trou noir !!). Du coup cette expression n'a plus de sens quand il faudrait l'employer ! Alors que dire ? Disons seulement que Marcel est de la même famille que Bashung et -M-, c'est réducteur et facile, mais ça donne néanmoins une bonne idée de ce qu'il faut s'attendre à découvrir lors de ses concerts... Des centaines de passages radio plus tard, dont "Sous les étoiles exactement" de Serge Levaillant sur France Inter et voilà le nouvel album (co-écrit avec Guillaume Lekuk et... Luc Tallieu) dans les starting-blocks : "Le sauveur de l'humanité" mais là, d'accord, il exagère sans doute beaucoup !




************************************




 

* Samedi 27 mars 21h00 : KENT


Photos Audrey NOBIS

Chanson
Tarifs : 16 / 14 Euros

Kent /chants, guitares, harmonica
Fred Pallem /
guitares, choeurs

 

En septembre 2008, Kent a donné le coup d'envoi d'une nouvelle tournée, PANORAMATOUR, durant laquelle il entreprend une relecture à deux guitares des classiques de son répertoire avec la complicité de l'excellent musicien et arrangeur Fred Pallem. Il nous offre un panorama de ses meilleures chansons, de “J'aime un pays” à “Juste quelqu'un de bien” (créée en 1994 par Enzo Enzo, obtenant la « Victoire de la meilleure chanson » l'année suivante), mais aussi “Tous les mômes” et autres standards de Starshooter, qui à l'instar de Téléphone et de Bijou, cristallise les attentes et les revendications d'une jeunesse en mal de porte-parole.

À la fois auteur, compositeur, dessinateur de bandes-dessinées, romancier ou comédien, Kent n'a eu de cesse d'humer l'air du temps et d'utiliser toutes ses formes de talent pour en être le prisme poétique. Au fil de 12 albums studio (dont le dernier « L'homme de Mars », conte musical paru en livre-disque en 2008) et de plus de 30 ans de création, Kent a constitué une véritable oeuvre, singulière et reconnue par ses pairs. Redécouvrons ensemble l'incroyable énergie et la tendresse d'un interprète qui font de toutes les prestations scéniques de Kent des moments inoubliables.

 

1° partie / Guillaume BARRABAND :


Photo X

Guillaume Barraband /chant, guitares, piano

L'épopée Rustre de Guillaume Barraband

Seul en scène, s'accompagnant tantôt au piano tantôt à la guitare, il joue d'une vague ressemblance avec un acteur en vogue pour nous livrer ses plus belles chansons… d'humeur, d'humour, d'amer ET d'amour !
Loin du politiquement correct et de la pensée unique, il affirme ses goûts multiples, poétiques, politiques, humoristiques ou dramatiques avec un éclectisme et une polyvalence assumée, Desproges et Richard étant les deux « Pierre » angulaires de son humour féroce !
Il surprend, il étonne et déroute même parfois tous ceux qui ont un besoin de repères tangibles et immédiats pour le plus grand bonheur des autres... !

 


************************************

 

Le BONUS culinaire et convivial du FESTIVAL :
LE BUS 94

Seulement vendredi 26 avant le concert de Eric TOULIS & samedi 27 avant le concert de KENT.

Dés 18h le BUS 94, la cuisine qui roule, vous donne rendez-vous pour un apéro / repas musical au "communal" , (à 20 secondes à pied du théâtre, avant le pont).
Le bus 94 est un rescapé de la ligne Parisienne du même nom des années 60, mais il est encore (et toujours) vert.

le Bus 94 ! au festival Convivencia 2003

Concerts gratuits*, Plats chauds à partir de 8 €, repas complets de 12 à 14 €.

Les vins du Cabardès (Château de Pennautier, Domaine Auzias, Domaine Loupia) accompagneront les plats des chefs Thierry Génois et Philippe Bonaldi (catering de Joe Cocker, Tina Turner, Sting, Joe Satriani, Francis Cabrel, tournage de films, etc…)
Un bus à étage, une scène, de la musique et de la convivialité... et vogue la GAMELLE !!

Réservation vivement conseillée, au 06 18 08 67 09 (Valérie)
les places seront rares !!

 

* Concerts gratuits espace BUS 94 :

Vendredi 26 mars à partir de 18h
MAD MAX SKA
RABAH


Samedi 27 mars à partir de 18h
NICOBÉ

GEOFFREY NOT

C'EST PAS POSSIBLE
(quartet vocal)

 

************************************


ARCHIVE 1° édition :
ARCHIVE 1° édition