©
M' TINE

monsieur Amélie productions

(ex Machine à Pestacles)

N° SIRET  : 483 677 944 00025
Code APE  : 9001 Z
(923A)
la.map@sfr.fr

Mairie de BRAM
Rue du Chanoine Andrieu
11150 BRAM
06 09 66 60 35

Retour Accueil

 


FESTIVAL CHANSON

du dimanche 6 mai au samedi 19 mai 2012

THÉÂTRE NA LOBA - PENNAUTIER (11)


Mairie Pennautier (11) Espace Culturel Leclerc Carcassonne Seven Vibrations

Sacem SOS Music Acti-City

*********

 



 

Renseignements et Réservation :
la.map@
sfr.fr

04 68 71 35 80


BULLETIN DE RÉSERVATION A IMPRIMER



******

Pass Festival (nominatif), accès tous concerts
 
45 Euros



******

 

 

* Dimanche 6 mai 15h00 : tremplin chanson
"Un café et l'audition !"

En pré-ouverture du festival, ce dimanche 6 mai, les organisateurs ont souhaité ouvrir les portes du Théâtre Na Loba aux chanteurs amateurs. Après sélections (voir dossier d'inscription), les finalistes retenus suite aux 1/2 finales (qui se feront à l'Irish Pub "O'Sheridans" à Carcassonne le samedi 28 avril) défendront leurs couleurs en public… Mais ce dimanche est également un jour d'élection présidentielle, pas banal… Le lauréat de ce premier « Radio-Crochet » sera élu par un jury de professionnel et se verra offrir, pour un jour, l'Elysée de Pennautier : le Théâtre Na Loba, pour chanter en première partie de Marie Sigal et Norha le samedi suivant, le 12 mai. Les Trois premiers recevront également une coupe, des bons d'achats, des Pass pour le festival et d'autres cadeaux encore. Enfin, le lauréat pourra enregistrer un titre de son choix, dans le fameux Studio Professionnel : « Seven Vibrations » de Limoux et tourner un clip vidéo avec le VOMS … (voir le détail des prix dans le dossier d'inscription)

Ce Concours est dédié à mon ami Marcel Philipot.

 

Le tremplin est ouvert à tous, sans limites d'âges, les sélections se feront sur dossier.

Dossier d'inscription complet à télécharger

**

Chanson Grand bravo et merci à tous les finalistes et au public nombreux qui n'a pas ménagé ses encouragements... Bientôt ici même des photos et autres extraits vidéo...

Le palmarès :
1° Prix : Suzanne Belaubre ; elle enregistrera prochainement ses chansons au Seven Vibration studio de Limoux et tournera un clip vidéo avec le VOMS.

... 2° Prix : Aurélien Barbié fera la première partie de Marie Sigal et de Norha le samedi 12 mai au théâtre Na Loba

3° prix : Justine Verre

Prix Spécial du jury pour son interprétation : Ahmed Gouraï


Tarifs : 5 Euros / Gratuit Acti-City sur présentation de la carte

 Réservez ici



************************************



 

* Mercredi 9 mai 18h30 : Olivier GIL

précédé de la présentation vidéo du Festival


Photo 1 Moltisanti

Olivier Gil / chant, guitare
Patrick Pacheco (Pauvre Martin) / piano

"L'auteur est habile, et même assez subtil. Le chanteur est attachant qui joue de ses maladresses avec un charme certain. Ce damoiseau défie la chronologie et clame sa jeunesse en habits intemporels. Empereur au pays des allitérations et caïd de la syntaxe, Olivier disperse son vocabulaire au gré des farces et des tracas qui pimentent une vie. Il en compose quelques fresques qui font scintiller l'ordinaire. Il a le pouvoir de transformer une anecdote en révélateur onirique. Et comme il manie l'humour avec une précision d'horloger, ça donne des chansons particulièrement bien troussées"

(Philippe Pagès, Le Bijou)


Présentation du festival en vidéo, puis concert Chanson
Entrée Libre


************************************

* Vendredi 11 mai 20h45 : Art MENGO

Photo 1 Fabrice Fenoll

Art Mengo / chant, piano, guitares
Lionel Suarez / accordéon, bandonéon

Voix douce et personnalité discrète, Art Mengo est un artiste solitaire qui de sa ville fétiche, Toulouse, envoie quelques messages mélancoliques qui sont devenus autant de tubes…

L'histoire commence en 1988. Michel apporte au studio Polygone de Toulouse, une maquette et signe un contrat avec un éditeur quelques jours plus tard. Et la magie peut opérer : "Les parfums de la vie" (texte de Patrice Guirao, comme tous ceux du début) se répandent sur les ondes radio et la voix rocailleuse et douce du chanteur devient familière à un grand nombre de gens.

L'itinéraire d'Art Mengo est peuplé de chansons raffinées qu'il offrira également à quelques privilégiés (Florent Pagny, Henri Salvador, "Ça ne change pas un homme" pour Johnny Hallyday…) En 93, il compose la totalité de l'album de Ute Lemper. Cela donne lieu à un duo avec elle, intitulé "Parler d'amour". On en parle encore ! Depuis 2003, Marc Estève, auteur subtil, rejoint Michel. De cette nouvelle collaboration naitront encore des petites merveilles !

Le parcours « discret » d'Art Mengo ne l'empêche pas de se faire remarquer avec des titres sublimes : "La mer n'existe pas", "Je passerai la main", "Gino, "Monsieur Claude", "Ma douleur préférée" ou encore "Entre mes guillemets" (il écrit les textes des 2 derniers).

Lionel Suarez accompagne Michel sur scène, ensemble, ils habillent le répertoire de soie et de drapés soyeux… Un régal !

1° partie / Marcel CAPELLE :


Marcel Capelle /chant, guitares

Un spectateur « indélicat » ayant perturbé longuement Marcel, lors de la première partie d'Éric TOULIS en mars 2010, la MAP a décidé de l'accueillir à nouveau, pour qu'il puisse enfin se faire entendre…

Il n'y a pas si longtemps que cela, Marcel, jeune premier dandy sensuel, agaçait les filles avec son groupe pop. Il choisit maintenant de défendre en solo son répertoire plus intimiste, mais toujours aussi drôle. L'émotion n'y est que plus forte, la poésie rock plus présente.

On parle souvent de l'univers d'un artiste, pour parler de son répertoire, (c'est souvent pour masquer le vide spatial d'un trou noir !!). Du coup cette expression n'a plus de sens quand il faudrait l'employer ! Alors que dire ? Disons seulement que Marcel est de la même famille que Bashung et -M-, c'est réducteur et facile, mais ça donne néanmoins une bonne idée de ce qu'il faut s'attendre à découvrir lors de ses concerts... Des centaines de passages radio plus tard, dont "Sous les étoiles exactement" de Serge Levaillant sur France Inter et voilà le nouvel album (co-écrit avec Guillaume Lekuk et... Luc Tallieu) dans les starting-blocks : "Le sauveur de l'humanité" mais là, d'accord, il exagère sans doute beaucoup !

Chanson
Tarif Général 25 Euros / Tarif Réduit 23 Euros / Tarif Acti-City 12 Euros

 Réservez ici ou sur Ticketnet.fr

 

************************************


* Samedi 12 mai 20h45 : CO-PLATEAU
Marie SIGAL

Marie Sigal / chant, piano, loop station

Marie est une Cigale Audoise (avec un « S » et sans « e ») qui a démarré le piano à 4 ans. Diplômée de conservatoire, elle apprend les bases, la rigueur, et surtout, rencontre Bach, Debussy, Piazzolla, Satie... Par besoin de liberté, elle touche au jazz et à la musique de rue. Son répertoire actuel est nourri de ces différentes influences, auxquelles s'ajoute la technologie la plus sophistiquée, comme sa « loopstation » qui lui permet de faire des boucles en live… On pense à Björk et Émilie Simon, autres Cigales inspirées !

NORHA

Photo 1 Mossé

Norha / chant, guitare,
Nicobé / accordéon, claviers

Musicien, clairement, un enfant de la télé. Le fils adoptif de Goldorak et de Candie… Sûrement une dualité qui le pousse à manifester, puis, à ouvrir sa gueule. Pour ce, il part aux Etats-Unis, privé des siens et de ses racines, il s'affirme avec son premier Opus « Vous, mes autres… » où il liera le rock à l'électro sur des textes aigres doux dits dans la langue de Molière. Véritable paratonnerre, il reste, avec audace, fidèle à ses émotions. Certain morceaux sont écartelés, mis à nu pour ne laisser apparaître qu'un sentiment ; on oublie alors les bousculades, pour se laisser glisser dans cet univers particulier.

Norha, enfin, c'est un Plateau Électrique extravagant et novateur où s'entremêlent son, image et satire du monde moderne imprégnés par les embruns, le soleil et le vent de sa Catalogne natale.

 

***

1° partie / Le lauréat de "Un café et l'audition !"

Aurélien BARBIE

Chanson
Tarif Général 14 Euros / Tarif Réduit 12 Euros / Tarif Acti-City 5 Euros

 Réservez ici

 

************************************

* Mercredi 16 mai 14h30 : Spectacle Jeune Public

Les SALTIMBRANKS
"Au-dessus des nuages"


Toujours maquillés et déguisés, les Saltimbranks sont un cauchemar pour les abdos et les zygomatiques. Ils savent tout faire, ils chantent, ils jouent la comédie et aussi de pleins d'instruments bizarres et ce qu'ils savent faire avant tout, c'est divertir les enfants et les parents qui les accompagnent ! Ils ont plusieurs spectacles à leur actif, «  Perds pas le fil  » fable écologique, «  Les histoires musikoloufs  », mais c'est «  Au-dessus des nuages  » qu'ils vont nous faire vivre :

Deux Xtradétectives, iKs et iQs ont pour mission de parcourir l'Xpace à la recherche d'un Zailéphant bleu qui a volé les balais des sorcières. Pas de doute, le voyage risque d'être mouvementé !

Spectacle Chanson
Tarif Unique 10 Euros

 Réservez ici

 

************************************

* Vendredi 18 mai 20h45 : Week end SUISSE
Musique, surprises, humour et douceurs chocolatées

NARCISSE "Vidéo Musical Slam Show "

Narcisse / slam, claviers, ordinateurs, vidéo et autres machines
Carlo Lo Schiavo / guitares

Narcisse est Suisse. Mais contrairement aux idées reçues, le Suisse n'est pas toujours neutre, la preuve. Narcisse « déborde » et se fait remarquer, à bon escient évidemment… Son spectacle est unique, mais le personnage est multiple … Il joue avec ses doubles sur écran vidéo et en live avec son complice Carlo Lo Schiavo, un virtuose de la guitare. Son show est un mélange de Méliès et de Mathieu Boogaerts (pour le côté multi-instrumentiste). Narcisse ne chante pas, il déclame, slame, mais son univers est au-delà de ces mots et ne reflète pas (un comble pour Narcisse !) suffisamment de la richesse de son travail… Gainsbourg faisait du « talk over » avec humour, noirceur et ironie, Narcisse itou la la la itou (aïe le yodle me gagne !)

Chanson
Tarif Général 14 Euros / Tarif Réduit 12 Euros / Tarif Acti-City 5 Euros

 Réservez ici

 

************************************


* Samedi 19 mai 20h45 : Week end SUISSE
Musique, surprises, humour et douceurs chocolatées

Thierry ROMANENS
Thierry et Format A3
Photo 3 Julien Mudry

Thierry Romanens / chant, guitares, mandoline
Alexis Gfeller / claviers
Fabien Sevilla / contrebasse
Patrick Dufresne / batterie

Thierry Romanens promène sa bobine d'allumé sur les scènes d'ici et d'ailleurs depuis une douzaine d'années. Il cumule : il a fait deux one-man-show en tant qu'humoriste, est comédien au sein de plusieurs compagnies de théâtre, collabore régulièrement sur Radio Suisse Romande, il se lance dans les bras de sa maîtresse de toujours, la chanson, en 1998.

Avec sa gouaille enthousiaste et sa voix légèrement éraillée, sa valise, sa mandoline, sa guitare et sa gueule qu'on n'oublie pas, Romanens attrape, promène, tient, séduit, amuse… Entouré du groupe « Format A3 », il entraîne dans des péripéties musicales pleines d'humour et d'émotion…

Il a obtenu plusieurs prix: celui du Jury à Montauban (F), coup de cœur à Mars en Chanson à Charleroi (B), révélation aux coups de cœur francophones à Montréal (CAN). Son nouvel album «  Je m'appelle Romanens  » est Coup de cœur francophone Charles Cros 2009 !

Chanson
Tarif Général 14 Euros / Tarif Réduit 12 Euros / Tarif Acti-City 5 Euros

 Réservez ici ou sur Ticketnet.fr

 

15h Maison d'Acteurs 10 Rue Pierre Germain à Carcassonne

MATCH d'IMPROVISATION THEATRALE

LES TIGRES DU BUNGALOW (Carcassonne) vs
LES FUNKY FANTOMES (Genève)

Entrée Libre

 

************************************

BONUS FESTIVAL

du Mercredi 8 au samedi 19 mai

les jours de spectacles

à partir de 20h

expo PHOTOS

"One Rupee for India"

One Rupee Banana spleen Coconut dancing
Photos Didier ALMON

L'EXPO :

Ce travail sur l'Inde s'est naturellement imposé à moi. Nous nous sommes installés, avec ma femme et mes trois filles 1 an en Inde du sud pour un voyage initiatique, à la découverte de quotidiens pas encore aseptisés. Malgré ma bonne connaissance du pays, je suis toujours surpris de cette réalité aux antipodes de la nôtre.

Parfaitement intégrés dans un petit village de pêcheurs, Vaïtikuppam, au nord de Pondichery, j'ai ressenti ce bonheur tranquille de gens simples qui malgré les difficultés quotidiennes ne sont pas avares de sourires, de curiosité à notre égard, de convivialité. Les petites mains de l'économie indienne en pleine expansion sont encore authentiques, mais pour combien de temps ? Le recours au crédit, la volonté d'accéder à toujours plus de confort, à une vie similaire à la nôtre, préfigurent d'une boulimie de surconsommation malsaine et altèrent peu à peu la donne.

J'ai donc décidé de figer les « dernières années » de l'Inde des petites gens qui travaillent avant qu'elle ne disparaisse définitivement au profit de cette course effrénée à la société  du futilement correcte déjà largement engagée et bien destructrice de tout ce que traditions et valeurs avaient de bon.

C'est la mission que je m'impose. Des voyages réguliers au pays de Ganesh et mon anglais au R qui roulent me permettent de rencontrer les gens dans leur quotidien, leur boulot, leur maison. De photographier la vie d'aujourd'hui pour ne pas l'oublier demain. Toutes les photos de cette exposition sont tirées de séries différentes. Les « workeuses » femmes du bâtiment, les pêcheurs du golfe du Bengale, les femme de la filière du Coir qui récupèrent les fils de coco et fabriquent cordes et ficelles, la vie du marché, le traditionnel épouillage des jeunes filles avant d'aller à l'école, l'auto rickshaw, petit véhicule à trois roues qui set aussi bien de taxi que de véhicule utilitaire…..

Je n'ai aucune prétention sur mon travail. Je ne recherche ni la photo conceptuelle, ni la photo choc, ni la photo mise en scène. Je fais de la photo témoignage, simple, propre, de celle qui, à son observation, raconte, témoigne, explique, exprime, touche ou transmet une émotion ou simplement un esthétisme irrationnel et décalé dont le ressenti reste propre à chacun.

Je suis amoureux de l'Inde et de ces gens de petites conditions. Ils me ramènent en permanence à la vacuité de mes exaspérations et me font redécouvrir une vertu cardinale, l'humilité. Mille mercis à tous ces gens croisés ou rencontrés, avec lesquels j'ai échangé et vécu : Je leur dois en grande partie, l'éveil de ma conscience.

Didier Almon ( IaG )

 

 

LE PHOTOGRAPHE :

Derrière le pseudo de « IaG » se cache un jeune « quinqua » du nom de Didier Almon, né à Empalot (Toulouse) passionné de voyages et de découvertes. Si sa résidence principale se partage entre Aniane, sur les contreforts du Larzac et Carcassonne ville d'Histoire, sa résidence secondaire elle, s'étend au reste du monde. Des rives de la Méditerranée au Bush australien, des côtes orientales de l'Afrique aux côtes malabars, de l'Asie millénaire au vieux continent…

Des voyages qui débutent très jeunes ou l'Europe à mobylette puis en auto-stop pendant quelques années forgent le caractère et ouvrent l'appétit. De routes en routes, de villes en villes, de rencontres en rencontres cet autodidacte boulimique se forme aux techniques de l'image et de l'écriture, boycottant de fait des études programmées pour une école de la vie à l'apprentissage de terrain.

Radio, presse écrite et chaînes de télévision constituent l'essentiel (jusqu'en 2000) de la vie professionnelle de ce journaliste aux destinations qui chantent le Monde balisé de ses senteurs exotiques : Caraïbes, Pacifique sud, Océan indien.

Fort de ces voyage, Didier part 1 an avec sa femme et ses trois filles pour un voyage éducatif et initiatique ou les parents souhaitent montrer à leurs enfants d'autres quotidiens que ceux aseptisés et ultra protégés que nous connaissons. Une confrontation à de dures réalités qui permet de renouer avec certaines valeurs oubliées. La découverte d'un monde complexe et difficile à saisir pour les occidentaux que nous sommes. Les odeurs d'encens et de curry mêlées aux couleurs de lumières fabriquées par les dieux du panthéon indien créent cette alchimie à laquelle, très sensible, l'artiste voue presque un véritable culte. Une révélation !

Et c'est bien dans cet état d'esprit que l'artiste, autodidacte de la vie revisite un art photographique en pleine mutation.

 

************************************

PROGRAMMATION HORS FESTIVAL
(report concert du 28 mai 2011)

* Vendredi 2 décembre 2011 20h45
Zed VAN TRAUMAT

Photos Guillaume R.

Zed VAN TRAUMAT /chant
Nicolas DOMENECH /
contrebasse
Vincent MOUCHÈS / guitares
Didier OTAVIANI /
batterie
Guillaume SCHMIDT / saxophones

Les épaules larges et le flanc sec, la chemise blanche colle sur son poitrail glabre. La sueur. Sa longue silhouette d'adolescent poussé trop vite s'incline devant le public. Les paumes sur les cuisses, il salue les témoins de ses chansons acides et lettrées. De véritables dragées au poivre, à la prime douceur mais qui, une fois croquées, libèrent le piquant des blessures intimes, amer antidote (à défaut d'être un remède) au cynisme ambiant. Ainsi va Zed Van Traumat. Chanteur libre, volontiers provocateur, cet échalas trentenaire au verbe aiguisé comme la lame du matador, avec son album « Belge Andalou », s'impose comme le poète de nos vicissitudes ordinaires.

Un quartet de haute volée met sa précieuse alchimie jazz au service des chansons d'un Zed van libéré, qui donne ici toute la mesure de son expressivité corporelle. Une paire rythmique batterie contrebasse d'une sensualité animale. Des guitares à dominante électrique, qui affirment leur modernité. Et puis les saxophones de Guillaume Schmidt, brodant de savants contrepoints autour des mots du chanteur, les soulignant ou les appuyant, sans jamais les recouvrir ou les bousculer, dans un magistral exercice de symbiose des souffles...

Récent lauréat du prix du Centre des écritures de la chanson, Zed Van Traumat a déjà donné une foule de concerts, de scène en scène, comme un artiste de l'époque bénie où l'on ne trichait pas. Pas en chanteur anachronique, non en miroir déformant de notre époque sévère, en poète libre et « performeur » rare.

Sa voix, il n'y est pour rien, ressemble à Gainsbourg (du temps où il chantait..."Douze belles dans la peau"), et sa présence scénique est plutôt Brélienne ! Bref, le garçon a des références !

 

1° partie / ERWENS :


Photo Air J prod

ERWENS /chant, guitares

Carcassonnais depuis quelques années, habile tisseur de mots et de notes, cet artiste éclectique puise son inspiration dans les racines de la belle chanson française à texte qu'il aime défendre avec passion. Son dernier album ''contes à rebours" est sorti en en 2010, c'est armé de sa guitare cette fois ci qu'il vient défendre ses créations. Son humour à mi-chemin entre Desproges et Boby Lapointe ne permet pas de cacher qu'il est d'abord un romantique, capable de nous servir des textes remplis d'émotion à l'interprétation rare… À découvrir…

Chanson
Tarif Général 14 Euros / Tarif Réduit 12 Euros / Tarif Acti-City 5 Euros

 Réservez ici

 

************************************

ARCHIVES éditions précédentes :

ARCHIVE 1° édition
ARCHIVE 2° édition ARCHIVE 3° saison