Léo de Faucher
" Le peintre de l'imaginaire "

   
Vogue la galère 2013 (81x65)
     
SCULPTURES   BIOGRAPHIE


********

 

La Divine comédie 2014 (162x130) La St Jean d'été 2012 (100x100) La Montagne magique 2013 (116x89)
     
 
La Sardane 2012 (100x100) Montségur 2012 (116x89)  
 

 

 

 

"Voyages intérieurs" 2000-2011


Au coeur de la forêt 2010

Bugarach 2012 ? 2011 Phare de la liberté à Seix 2011

 

   
Chemin de l'ailleurs 2008 Rayon invisible 2007 Renaissance 2010
     
Passage 2008

Tour de Babel 2001

Refuge 2009
     
Manège des Anges 2010 Vendanges Cathare 2011 Vaisseau immobile 2007
 

 

 

 

"Arches de rêve" 1990-2000


Arche-Phare

Très tôt l'Arche s'est révélée à moi, vaisseau imaginaire reposant sur des réalités, support mobile et changeant selon la consistance poétique et la profondeur de mes rêves ou de mes visions fulgurantes.

Voie des métamorphoses - 1

L'Arche des éternels poètes me permet de m'aventurer sur l'arc-en-ciel, trait d'union de ma palette, qui m'autorise parfois l'approche de la pureté et du bonheur primordial. Mais avant d'y parvenir j'ai essuyé bien des tempêtes, mon art en est témoin...

 

Voie du rêve et de l'amour - 1

Les premières sensations de rêves, ne proviennent-elles pas d'un berceau vivant, le ventre maternel ?
Puis après la naissance, il y a les ventres berceaux de substitution, les vaisseaux landaus, les vaisseaux-poussettes.

Voie du rêve et de l'amour - 2

L'Arche, son vivant symbolisme, permet ce rêve en transportant l'âme du poète au delà du temps jusqu'au ventre de la première Mère, d'où elle renaît sous une nouvelle forme purifiée et régénérée.

 

L'essor

Mes créations sont comme des appels, des appâts, il faut qu'elles fassent bouger, qu'elles déclenchent les réflexes affaiblis et méprisés, ceux qui permettent à l'homme de retrouver son entière dimension, avec l'apport bénéfique du rêve.

Athanor aux trois étages

Je ne suis pas un plasticien qui endort ou rassure les esthètes désemparés dans la jungle de l'art qui ne compte jamais pour rien, mais un éveilleur qui invite à la transcendance par le don de ses voyages.

 

Voie de métamorphoses - 2

Ce que j'appelle " mes rêves " n'a rien à voir avec l'utopie, ce ne sont pas des fantasmes plus ou moins irréalisables, mais des évasions contrôlées dans les sphères intemporelles dont ma peinture s'inspire avec une très grande liberté d'interprétation.

Temple de la lumière

Par contre, à chaque retour de ces voyages au pays du temps perdu je ramène une force toujours renouvelée puisée à l'eau pure du recommencement ... Que ceux qui ont soif libèrent les voiles de leur vaisseau, la vie est là-bas, au-delà de l'horizon et de l'apparente réalité ...

 

Photos et textes de Léo de Faucher.

 

Léo de Faucher



Rue Alfred de Musset
11610 Pennautier
F
RANCE
04.68.71.25.87