D'ICI OU D'AILLEURS


Les yeux collés
Presque fermés,
Il faut aller travailler.

Le jour se lèvera plus tard
De toute façon y'a rien à voir, y'a rien à voir.
La misère supporte le sombre,
Y'a que d'la merde pour faire de l'ombre,
Alors, c'est mieux comme ça…

Et des enfants il y'en a plein,
D'ici ou d'ailleurs,
De Pnon Penh à Abidjan
Du Yémen au Kurdistan.
Et des enfants il y'en a trop,
D'ici ou d'ailleurs.

A peine debout
Courber le joug,
Juste pour trouver de quoi manger.

Vous qui rêvez d'un monde meilleur,
Je vous en prie partez sur l'heure, partez sur l'heure.
Ici rien n'est prévu pour vous
Il n'y a plus que du dégoût.
Partez, c'est mieux comme ça…

Et des enfants il y'en a plein,
D'ici ou d'ailleurs,
De Pnon Penh à Abidjan
Du Yémen au Kurdistan.
Et des enfants il y'en a trop,
D'ici ou d'ailleurs.

Les ordures forment des collines
Et leurs pieds blessés les piétinent.
Trier dans le vidoir du monde
C'est le travail des mains qui tombent… ( pont X 2)

Et des enfants il y'en a plein,
D'ici ou d'ailleurs,
De Pnon Penh à Abidjan
Du Yémen au Kurdistan.
Et des enfants il y'en a trop,
Qui vivent et qui meurent,

Presque plus d'ici d'ailleurs…



Montigny les Cormeilles / Pennautier le 26 mai, 17 septembre 2006
Paroles : Aude Henneville / Luc Tallieu
Musique : Aude Henneville