IL PLEUT
 

Il s'est levé comme tous les matins
Quand sa maman a tiré les rideaux
Dehors le soleil du mois de juin
Fait briller la rosée sur les roseaux

Mais pour le petit bonhomme si tranquille
Il ne fait pas très beau
C'est que dans son petit cur si fragile
Y tombe comme des gouttes d'eau.

Il pleut - dans son petit cur d'enfant
Il pleut - inexorablement
Il pleut - ça ne devrait pas durer bien longtemps,
Mais aujourd'hui Il pleut tout en dedans.

Ce n'est pas bien difficile de deviner
D'où vient son chagrin
De sa maîtresse il doit se séparer
L'école sera fermée demain

Alors dans une poche il glisse en secret
Son plus joli dessin
Sur lequel hier soir il a déposé
Quelques gouttes de parfum

Il pleut - dans son petit cur d'enfant
Il pleut à remplir un océan
Il pleut - passe l'averse avant le beau temps
Mais aujourd'hui Il pleut tout en dedans.

Heureusement bientôt il va retrouver
La plage, ses cousins
Ses parents seront là pour le cajoler
Laisseront les rideaux fermés le matin.

Toutes ces douces caresses de l'été
Sécheront bien vite son petit crachin
Oui mais en attendant le mois de juillet
Aujourd'hui Il se sent un peu orphelin

Il pleut - dans son petit cur d'enfant
Il pleut - inexorablement
Il pleut - passe l'averse quand souffle le vent
Mais aujourd'hui Il pleut tout en dedans
 

Dinard / Pennautier 2007
Paroles : Luc Tallieu / Bruno Coupé
Musique : Bruno Coupé