IL PLEUT DES CORDES
 
Tout ça sonne faux, je te l’accorde
Ma guitare swingue comme une biscotte
J’range mes tempos dans le désordre,
J’joue comme un pied, mais j’prends ma botte.

 
Le pire est là, j’aime Birelli
Mais faut qu’j’en prenne de la graine.
C’est vrai qu’je joue comme un manche
J’gagne pas ma vie quand j’fais la manche.

 
Même au soleil, c’est trop bizarre,
Il pleut des cordes sur ma guitare.
Même au réveil, je peux pas l’croire,
Il pleut encore sur ma guitare.


 
Depuis que ma gratte me démange,
Tous mes doigtés sont en discorde.
Quand je joue vite tout se mélange
Je n’ai plus que six doigts pour dix cordes.

 
Le pire est là, j’aime Birelli
Mais faut qu’j’en prenne de la graine.
Depuis tout môme j’adore Django
Mais son génie me tourne le Do.


 
Même sans ‘Nuage’, c’est trop bizarre,
Il pleut des cordes sur ma guitare.
Même au soleil, je peux pas l’croire,
Il pleut encore sur ma guitare.


 
CHORUS / REFRAIN

 
Depuis qu’mes accords m’ont plaqué
Pour un capo bien mieux barré,
Je cherche en vain un médiator
Qui veuille bien partager les torts.

 
Même au soleil, c’est trop bizarre,
Il pleut des cordes sur ma guitare.
Même au réveil, je peux pas l’croire,
Il pleut encore sur ma guitare.


 
Astaffort septembre 2002 
Paroles : Luc TALLIEU
Musique : Olivier GANN