L'AIR DE RIEN ( un bol d'air pur)
 

En regardant les nuages
On voit des formes d'animaux.
Les usines font des nuages
Qui sont drôlement moins beaux.

Grand-père encore souvent
Nous raconte ses histoires,
Quand il avait dix ans,
Il vivait près du square.

Au petit déjeuner
En ouvrant les volets,
Ça sentait bon la fleur,
Pas les gaz de moteurs.

Avec Tatie Nicole
Il prenait un bol d'air
Aujourd'hui, manque de bol…

Y'a plus d'air pur,
Y'a plus d'air pour,
Pour nos poumons
Pour nos maisons…

On voudrait, l'air de rien,
De l'air pur pour demain.

« Atmosphère, atmosphère »
Comme dans « Hôtel du Nord »,
On chang'rait bien d'atmosphère
Ou au moins de décor.

Un courant d'air, un zeste,
C'est tout ce qu'il nous reste !
Sur les aires d'autoroute,
On manque d'air, tu t'en doutes !

Ma pauv' Tatie Nicole
Je te l'dis texto, lol,
Sur mon air, manque de bol…

Y'a plus d'air pur,
Y'a plus d'air pour,
Pour nos poumons
Pour nos maisons…

On voudrait, l'air de rien,
De l'air pur pour demain. (refrain bis)


Nous, perchés sur nos nuages,
On est de drôles de zozos,
On rêve d'un bon nettoyage
Pour rendre le ciel aux oiseaux.
 

Pennautier / Nancy 2008
Paroles : Luc Tallieu
Musique : Marcel Van Dam