LA MÉLODIE D'ÉLODIE
 
Elle savait braquer les passants
Pour un peu d'amour et d'argent
Elle mentait mieux et plus souvent
Qu'un honnête arracheur de dents.

 
Elle croyait dur aux grands serments
Au romanesque des temps d'avant
Elle aimait les mariages en blanc
Les princes charmant les serpents.

 
C'est la mélodie d'Élodie
Une petite fille trop vite grandie
C'est la mélodie d'Élodie
Une petite fille trop vite grandie


 
Elle cultivait depuis cent ans
L'regard innocent du milan
Qui déchire délicatement
Le cœur des autres en souriant.

 
Elle est partie suivant le vent
Sans redouter les ouragans
La liberté a ses tourments
Que seul encore le fou dément.

 
C'est la mélodie d'Élodie
Une petite fille trop vite grandie
C'est la mélodie d'Élodie
Une petite fille trop vite grandie.

 
Elle citait pour tout jugement
Des phrases apprises dans ses romans
Pour des silences même bruyants
Aurait trompé un éléphant.

 
C'est la mélodie d'Élodie
Une petite fille trop vite grandie
C'est la mélodie d'Élodie
Une petite fille trop vite grandie
C'est la mélodie d'Élodie C'est la mélodie d'Élodie

 
Astaffort mars 2000
Paroles : Luc Tallieu
Musique : Marcel Van Dam