MIROIR DE GLACE
 
A bien y réfléchir
Nos souvenirs me glacent,
Dans ce miroir le pire
A déjà pris ta place.

Je ne peux plus te voir,
Ton image m'insupporte
Tu m'angoisses, m'en fait voir
Plus que je ne supporte.

Dans ce miroir sans tain
Je te regardais vivre,
Quand la lumière s'éteint
Il faut savoir la suivre.

Ta glace d'Everest
Me gèle encore le cœur,
Voilà ce qu'il me reste
Du vide et des rancœurs.

Tu me fais des reproches
Juste pour te justifier
Tes mensonges te rendent moche,
Voilà ce que je sais..

Que veux-tu que je dise ?
Tu me blesses, nous divise
Dans une vie de stress
Sans strass et de détresse,

J'ai choisi, sans remords
Je te laisse pour compte
Devant ta glace de mort
Sans un regret, ni honte.

Tes glaces éternelles
Me gèlent encore le cœur,
Voilà, je garde d'elle,
Du vide et des rancœurs.

Je voulais seulement
Tes bras pour m'enlacer
Sans peur de m'en lasser.
Ton miroir je te laisse.

J'y reviendrai pourtant
Dans un jour dans un an,
Pour voir si ton reflet
Est resté incrusté…


Tes glaces éternelles
Me gèlent encore le cœur,
Voilà, je garde d'elle,
Du vide et des rancœurs.

Pennautier / Bruxelles mai 2000
Paroles : Luc Tallieu / Nelson
Musique : Frank Bechemilh