UN POISSON

 
Des cales en bois, des calembours
J’en ai plein mon bateau.
Mais des poissons j’en ai pas lourd,
Et même pas un maqu’reau.
Je n’ai qu’un poisson dans la maille…

 
Ecoute moi ma petite sardine,
Si tu veux qu’on reste bons amis
Tu vas me chercher tes copines,
Ou bien j’te fais frire pour midi.

 
Dis-moi, toi qui connaîs les lieux
Et les courants d’eau un peu mieux,
Ils sont partis où, les anchois ?
Encore sortis en boite sans toi ?

 
Je n’ai qu’un poisson dans la maille…
Un poisson ! Un poisson ça glisse des doigts,
Un poisson ! Un poisson ça jette un froid,
Même si on s’l’écaille…

 
Des calamines, des calamars,
J’en suis plus que farci.
Mais les poissons soixante-huitards,
Ils s’fument pas par ici.
Je n’ai qu’un poisson dans la cale…

 
Dis-moi, est-ce que ça t’prend souvent
De nager seule dans l’océan ?
T’as jamais eu peur des loups-bars
Qui traînent le soir dans les beaux bars ?

 
Ecoute-moi, j’te propose un deal,
Pour t’éviter d’finir à l’huile,
Tu m’les amènes dans mes filets
Et je te laisse filer tranquille.

 
Je n’ai qu’un poisson dans la maille…
Un poisson ! Un poisson ça glisse des doigts,
Un poisson ! Un poisson ça jette un froid,
Même si on s’l’écaille…


 
Et ne me regarde pas comme ça
Avec ton œil de merlan frit !
Allez, OK, rentre chez toi
Tu diras qu’j’t’ai vue mais pas prise…

 
REFRAIN
Pennautier 14 février 2003
Paroles : Luc Tallieu
Musique : Gilles Marchais